Crocs : une chaussure « moche » à succès, mais quel est son secret de réussite ?

On les connait tous, on en a trop vu dans la rue aux pieds de tout le monde en été, on veut surtout plus les revoir, mais les Crocs est un concept qui a marché auparavant et après une période difficile, la marque refait son grand retour bien réussi.

L’entreprise fut fondée en 2002 au Colorado par trois amis fraîchement diplômés. Ils commencent à commercialiser des sabots en plastique perforés qui à l’origine servaient à faire du bateau.  Leurs avantages (oui y en a) sont qu’elles sont lavable, flottante, « thermoformable » et prennent la forme des pieds grâce à la chaleur qu’ils dégagent. En plus de tout cela, elles sont imprégnées e produit antibactérien pour éviter de garder l’odeur des pieds, plutôt pratique non ?

 

Un succès entrainé grâce aux célébrités

 Malgré leurs nombreux avantages, les Crocs ne restent esthétiquement pas très attrayantes. Ce qui a popularisé ces paires de chaussures, ce sont surtout les célébrités tels que Jack Nicholson, Al Pacino ou encore Roselyne Bachelot en France !

 

3777088
Roselyne Bachelot – Crédit : Le style du pouvoir

 

De grandes figures politiques ont également contribués à son succès comme George Bush Jr en 2007, Michelle Obama ou encore Kate Middleton. Grâce à cela, en 2003, 76 000 sandales ont été vendues. Trois années plus tard, les ventes explosent, 3 millions de paires par mois ont été vendues pendant l’été 2006 pour faire face à l’immense demande. Mais au-delà de cette mode, la cible de la marque reste tout de même très variée et a souvent besoin de ces paires pour des raisons professionnelles : en cuisine, à l’hôpital, dans la grande distribution.

 

Une communication dans l’autodérision

 On le sait tous et surtout on le voit tous, les Crocs ne sont pas les plus belles paires du siècle. Et elles se font souvent lyncher sur internet et les réseaux sociaux. Il y a même des sites web qui ont été spécialement crées pour que les internautes puissent y déverser leur haine des Crocs : I Hate Crocs, I Dont care How Comfortable Crocs Are, You Look Like A Dumbass. Ce dernier compte plus de 1,7 millions de fans !

 Peu rancunière, la marque choisi de jouer sur l’autodérision pour créer ses campagnes publicitaires. Ceci est une stratégie plutôt intelligente qui peut justement montrer le côté cool et conscient de la marque. Elle a notamment réalisé la campagne « Ugly can be beautiful » avec la photo d’un enfant avec un appareil dentaire.

Et vous avez-vous déjà cédé à la tentation des Crocs ?

Mora Nezam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *